Présentation de l'application du projet TexTelSem

C'est un outil qui permet principalement de visualiser les connaissances sur les toponymes, préalablement stockées dans une ontologie. Effectivement, la base de cet outil est une carte du monde centrée sur ce qu'était la Haute-Mésopotamie, sur laquelle nous allons placer les sites, les routes... Il permet d'émettre des hypothèses de localisation.


Présentation globale de l'application

TTS vue globale

L'application se présente sous forme d'une carte avec une gestion du zoom et de la position en haut à gauche (aussi gérable avec la souris), une gestion des calques et des différentes cartes possibles (repliables) en haut à droite et enfin un bouton permettant d'ouvrir le menu ci-dessous :

menu

Les différents éléments du menu permettent d'afficher différentes options que nous détaillerons ci-après. Il faut cliquer sur les volets afin de les dérouler.

Au démarrage de l'application, tous les sites géolocalisés précisément, correspondant aux zones traitées par le projet Higeomes et qui ont au moins un nom antique, sont placés sur la carte et il suffit  de maintenir la touche Maj (Shift ) enfoncée et de les survoler pour voir les informations les concernant. Les contours bleus représentent les différentes zones. Leur nom est affiché dans un carré vert.
Quand vous aurez affiché certaines choses, le bouton "Effacer" vous permettra de revenir à l'affichage ci-dessus (hors points mobiles). 

Nous gérons actuellement deux périodes différentes dans l'application, à savoir, la période médio-assyrienne (MA) et la période paléo-babylonienne (OB). Dans les différents volets visibles ci-dessus il y aura des sous-menus permettant de choisir la période voulue :

sous-menus périodes

Voyons maintenant les différentes options.




Sites géolocalisés

Le premier volet contient la liste des toponymes MA et OB représentant les sites géolocalisés qui sont affichés sur la carte dès le lancement de l'application. Le fait de les sélectionner permet de les marquer d'un cercle vert pour les repérer plus facilement sur la carte.

sélection de sites géolocalisés précisémment


Sites modernes

Les sites modernes, qui n'ont pas de toponymes antiques associés, peuvent être affichés dans la gestion des calques à droite. Ils sont décochés par défaut pour plus de lisibilité. Vous pouvez également voir les informations les concernant et accéder à leurs isololignes en maintenant la touche Maj (Shift ) enfoncée et en les survolant.


Isolignes

Les isolignes permettent d'avoir une estimation du temps de marche tout autour d'un site. Pour afficher les isolignes d'un site, il suffit de cliquer sur le lien "Afficher les isolignes" situé dans la bulle de survol (voir image ci-dessus).

Nous avons pris l'exemple du site paléo-babylonien Talmuš dont les isolignes sont affichées ci-dessous. Chacune des lignes représente 6 heures d'intervalle. Bien que ces isolignes soient approximatives par rapport à la réalité ils permettent tout de même de constater certaines évidences. Sur cet exemple, il est flagrant qu'il est beaucoup plus facile d'aller en direction de l'ouest plutôt que du nord-est.

Représentation des isolignes d'un site


Sites avec des localisations relatives

Le deuxième volet contient l'ensemble des toponymes représentant les sites qui ne sont pas localisés précisément, mais qui ont des éléments de localisation relative, c'est-à-dire que l'on sait les placer approximativement par rapport à d'autres sites qui ont des coordonnées.

Site avec localisation relative

Ici, le site Ešpirua a été sélectionné dans la liste et, comme indiqué à côté, il possède 2 indications de localisation relative par rapport à d'autres sites de plus nous savons également qu'il se situe dans la zone D. Sur la carte, nous pouvons donc voir 2 cônes et l'intersection de ceux-ci avec la zone D qui forme l'aire en bleu dans laquelle le toponyme sélectionné devait se situer. En cliquant sur l'aire, on peut voir le détail de celle-ci ainsi que les informations connues du toponyme. Un point mobile est ajouté au centre de l'aire afin de représenter le toponyme Ešpirua.
Une seule aire peut être affichée à la fois. Les paramètres d'angle et de rayon des cônes, permettant de dessiner l'aire, sont ajustables en modifiant les champs prévus à cet effet avant la liste des toponymes.




Routes

Le troisième volet contient la liste des routes connues dont toutes les étapes sont des sites géolocalisés. Sélectionner une route la dessine sur la carte avec ses différentes étapes (voir légende).

route




Routes partielles

Le quatrième volet contient la liste des routes dites "partielles", car elles sont constituées avec des sites qui sont situés avec des localisations relatives. Si les points mobiles ne sont pas encore ajoutés avant la création de la route partielle, ils seront ajoutés à la volée. Sinon, ils seront réutilisés, même après déplacement.




Gestion des éléments mobiles

Le cinquième volet permet de gérer tout ce qui concerne les points mobiles. Ceux-ci apparaissent sous forme de "?" roses et sont placés sur la carte par la sélection de sites avec localisations relatives ou de routes partielles.

Gestion des éléments mobiles

partie 1 :

Cette partie permet d'activer le déplacement des points mobiles en cliquant sur le bouton-radio "Déplacer les éléments". Ensuite, il suffit de cliquer sur les points mobiles et de les déplacer à l'endroit souhaité.
A chaque fois que le volet est refermé, cela repasse en "Naviguer" pour éviter tout problème.

partie 2 :

Cette partie permet d'ajouter un point mobile à la volée. Pour cela, il suffit de sélectionner un des toponymes dits "inconnus" (Toponyme ne faisant référence ni à un site avec des coordonnées ni à un site avec des localisations relatives.), d'indiquer ses coordonnées (il est possible de ne pas modifier les coordonnées par défaut et de déplacer le point mobile une fois qu'il est ajouté) ou de choisir un site moderne auquel il sera associé et enfin de cliquer sur le bouton d'ajout. Si un site moderne est sélectionné, les coordonnées manuelles ne seront pas prises en compte.

partie 3 :

Ce bouton permet d'effacer les points mobiles visibles sur la carte.

partie 4 :

Cette partie permet de gérer la sauvegarde des points mobiles sur le navigateur. Effectivement lorsque vous avez ajouté des points mobiles et les avez déplacés, si vous souhaitez garder en mémoire ces changements de position, vous pouvez cliquer sur le bouton de sauvegarde dans le navigateur ainsi si vous fermez le navigateur et que vous ouvrez de nouveau l'application, les points mobiles sauvegardés seront remis en place sur la carte.

Cependant, attention, cette fonctionnalité ne fonctionne que pour le même navigateur pour le même ordinateur ! Si vous changez de navigateur (Chrome vers Firefox par exemple), cela ne fonctionnera pas.
Si vous videz le cache du navigateur ou si vous le désinstallez, les données seront perdues.
Si vous faites une nouvelle sauvegarde, la précédente sera écrasée.

Vous pouvez décider d'effacer volontairement la sauvegarde du navigateur avec le deuxième bouton.

partie 5 :

Cette partie permet l'import et l'export de points mobiles gérés dans un fichier. Cette fonctionnalité présente plusieurs avantages car elle permet :

Pour exporter les points mobiles, il faut cliquer sur le bouton d'export puis enregistrer le fichier Sauvegarde_Points_Mobiles.json qui vous est proposé. (Attention l'exportation ne fonctionne pas sous Internet Explorer)

Pour importer des points mobiles, il suffit de sélectionner un fichier préalablement exporté de l'application via le bouton "parcourir" (ou autres selon navigateur) puis de cliquer sur le bouton d'importation.
Remarque : Lorsqu'un fichier est importé, les points déjà présents sur la carte sont effacés. Cependant, cela ne modifie pas la sauvegarde sur navigateur.



Nous avons vu dans la partie 2, qu'un toponyme "inconnu" pouvait être lié à un site moderne à sa création. Tout site marqué comme un point mobile et qui n'est pas déjà lié à un des sites modernes peut être associé à un de ces derniers. Au survol du point mobile, dans l'info-bulle, on peut cliquer sur le lien en rouge pour accéder à la fenêtre liaison :

Survol point mobile

Pour lier le point mobile, il suffit de sélectionner le site moderne voulu dans la liste puis de cliquer sur le bouton "Lier". Dans le cas d'un point mobile représentant un site avec localisations relatives, il y a une vérification par rapport à l'aire en bleu. Si le site moderne est en dehors de l'aire alors un message d'erreur apparaît et la liaison ne se fera pas. Si toutefois vous voulez forcer la liaison, il suffira de cocher la case prévue à cet effet.

Liaison point mobile avec site moderne

Lorsqu'un point mobile est lié à un site moderne, on le voit dans l'info-bulle quand on le survole.

Point mobile lié à un site moderne

Les liaisons entre points mobiles et sites modernes sont conservées lors de la sauvegarde dans le navigateur et l'export dans un fichier (parties 4 et 5).




Ressources dans les sites

Le quatrième volet recense toutes les ressources liées à des sites avec coordonnées. En sélectionnant une ressource, les sites qui y sont liés sont affichés. Dans l'exemple ci-dessous l'ensemble des sites qui font l'objet d'une campagne militaire (Catégorie Statuts), dans la période paléo-babylonienne, est affiché.

Les ressources sont organisées de façon hiérarchique : ainsi le fait de sélectionner "objet d'une campagne militaire" va également sélectionner "assiégée", "conquête" et "lieu d'une révolte" qui en sont des sous-ensembles. Cependant, le fait de sélectionner tous les "nœuds fils" ne sélectionne pas le "nœud père", car ce dernier peut contenir des sites en plus.

Vous pouvez sélectionner l'ensemble des éléments d'une catégorie en cochant la case à côté du nom de celle-ci.

La sélection se fait grâce à l’union des ressources d’une même catégorie et l’intersection entre les catégories. 
Il faut sélectionner la période souhaité (paléo-babylonienne (OB) par défaut, médio-assyrienne (MA) sinon). Les sites liés aux ressources cochées uniquement s'il existe au moins une référence à un texte de la période sélectionnée. Il est possible de traduire les ressources en allemand en sélectionner le bouton radio "Deutsch".
En cliquant sur les sites qui contiennent des ressources, ça affiche une info-bulle qui contient l'ensemble des ressources cochées qui sont en lien avec le site ainsi que les références des textes qui peuvent l'affirmer.

sites affichés pour les ressources

Il est également possible de voir l'ensemble des sites avec des localisations relatives ou inconnues qui sont liés à des ressources en cliquant sur le bouton "Sites sans coordonnées". Cela fait apparaître une fenêtre qui contient toutes les informations qui ne sont pas affichables sur la carte :

Ressources dans les sites sans coordonnées




Légende

Le dernier volet (déplié à l'ouverture de l'application) est juste là à titre d'information et contient la légende, comme son nom l'indique.

légende



Autre

Une dernière fonctionnalité a été mise en place, mais elle est indépendante du menu. Elle permet de cliquer sur la carte (dans une des zones) et d'obtenir la liste des sites qui pourrait s'y trouver.